Tricoter, c’est tendance!

le tricot est tendance!

En quelques années, le tricot est devenu une des activités préférées des créatrices en herbe ou expérimentées. Décryptage d’un véritable phénomène.

Un come-back stylé. Tombé en désuétude après les années 80 (et les pulls en mohair d’Anne Sinclair), le tricot est revenu sur le devant de la scène grâce à des passionnées. Précurseur de cette tendance, Wool and the Gang, une bande de filles visionnaires et entrepreneuses, qui lance en 2008 un kit de tricot conçu pour les débutantes. Des modèles simples au design soigné et aux coloris pile dans l’air du temps: le succès est au rendez-vous!

Aussi apaisant que le yoga. Et le succès n’est pas que marketing. Car le tricot a un potentiel certain: il fait ressurgir des réminiscences de l’enfance, pleines de tendresse. Il se raconte que le tricot aurait des vertus aussi apaisantes que le yoga. En plein dans la vague du «fait maison» et du «consommer mieux», le tricot ne manque pas d’atouts pour séduire un large panel de pratiquants. Il s’adapte ainsi à tous les niveaux, offre la satisfaction d’avoir mené à bien un projet de création manuelle et comble les esthètes sensibles à la sensualité et à la beauté des matières...

Comment se lancer? Rien de plus facile avec internet! Les livres, comptes YouTube et blogs dédiés au tricot ne se comptent plus, qui expliquent les premiers pas, donnent des trucs et astuces pour aller plus loin dans la pratique, et proposent des patrons de modèles de toutes sortes, de l’écharpe basique au pull à torsades et point fantaisie. Particulièrement photogénique, le tricot est également très présent sur Instagram, suscitant l’envie et le désir grâce à de sublimes mises en scène. Vous aurez du mal à rester insensible: à vos aiguilles!

Et vous, vous avez cédé à la tendance tricot?

Texte repris d'un article du magazine Envies - crédit photos: Nynne Schroder/unsplash