Petite histoire de la combinaison

combinaison

Pièce emblématique du dressing féminin, la combinaison a une longue histoire, de la vie ouvrière aux scènes disco en passant par la conquête de l’espace, jusqu’à son retour fracassant dans la mode.

Du bleu de travail aux podiums

Pendant la Seconde Guerre mondiale, les pilotes de chasse et les parachutistes adoptent la combinaison, tandis que les femmes l’enfilent pour la première fois, remplaçant les hommes à l’usine ou travaillant dans l’industrie de l’armement pendant qu’ils sont sur le front.

Plus tard, pendant les psychédéliques années 60, les astronautes se l’approprient, inspirant les couturiers futuristes comme André Courrèges. De l’espace au disco, il n’y a qu’un pas, que Sheila franchit en combi flashy et pattes d’éph.

Sensuelle et culottée

Après une période creuse, la combinaison revient en force à la fin des années 2000; Gucci et Stella McCartney ne jurent alors que par elle. Ample, bustier ou manches bouffantes, elle inspire à nouveau la mode de Paris à Milan, où Bottega Veneta mise sur son esthétique rebelle et sauvagement élégante. Casual en journée ou plus sexy pour le soir, la combinaison est désormais aussi incontournable que la petite robe noire.

Pratique, fonctionnelle et confortable, la combinaison a tous les atouts pour être une pièce maîtresse de la silhouette féminine. Et surtout, elle se fiche royalement de la mode et de ses tendances en se contentant d’être une posture glamour. Ne reste plus qu’à choisir la vôtre!

Texte adapté d’un article paru dans le magazine Envies / Crédit photo: Fotolia

TAGS
Mode
combinaison
Tendance
Histoire