Conseils pour un dressing de mi-saison au top

Il ne fait plus vraiment froid mais pas encore hyper chaud. Le printemps peut vite se transformer en vrai casse-tête côté dressing. Nos conseils pour traverser cette saison sans se prendre le chou.

Ce qu’on garde encore de l’hiver. Les grosses pièces en laine qu’on peut facilement mettre et enlever en fonction des températures: un gros cardigan, une écharpe XXL, un pull loose. Comme ça, vous ne serez pas complètement congelée le matin et le soir quand il fait froid. Soyez mode, ok, mais surtout maligne. Ça serait dommage de passer le printemps au fond du lit.

Ce qu’on adopte déjà de l’été. Des pièces plus claires. Le fameux jean blanc trop canon ou les baskets blanches qu’on ressort (si on les avait mis au placard durant l’hiver). On n’hésite pas non plus à sortir tous les t-shirts et autres petits hauts en dentelles qu’on porte avec un blazer, histoire de réchauffer le tout.

La pièce à remiser sans regret.  A force de la voir sur tout le monde, on frôle l’overdose de mini-doudoune. Pour vous la jouer cool sans vous les geler, optez pour un sweat zippé avec une capuche que vous porterez sous une veste en cuir ou en jean. Pile dans la tendance sportswear de cette saison.

Les pièces de mi-saison à avoir absolument. Des petites vestes bien sûr. Les incontournables? Celles en jean, à porter sans modération pour twister n’importe quelle tenue. Et si vous n'avez pas encore investi dans un blazer, c'est le moment. Quelle couleur? Choisissez-le bleu marine si vous hésitez, c'est une valeur sûre. Enfin, ne renoncez pas encore aux bottines plates. Optez pour un modèle sobre en nubuck camel et portez-les avec des mini socquettes et un bas de pantalon raccourci.

*** Le conseil que personne n’osera vous donner: fuyez la mode zombie! Après l’hiver, on a toutes les bras et les jambes blancs comme des endives. Pour ne pas vous plomber le moral (ni effrayer les enfants), pensez à appliquer une bonne dose d’auto-bronzant en attendant de voir venir votre premier hâle…

Photo unsplash/Amanda Vick