Conseils make-up pour les femmes à lunettes

Ce n’est pas parce qu’ils sont cachés derrière des verres toute la journée que vos yeux ne méritent aucun égard. Bien au contraire. Nos astuces pour sublimer vos mirettes!

Que vous soyez myope, hypermétrope ou presbyte, vous avez vous aussi le droit de vous amuser avec vos pinceaux. Ce sont même vos meilleurs alliés pour mettre en valeur votre visage et éviter aux lunettes de manger votre regard. A condition de respecter quelques règles!

Préparez le terrain. A cause du poids de la monture, le teint au niveau des ailes du nez et du contour de l’œil a tendance à se faire la malle plus vite que chez vos copines sans binocles. Qu’à cela ne tienne! Appliquez une base (ou primer) qui permettra au fond de teint et à l’anti-cernes de rester en place toute la journée. Pour éviter l’effet tartine de pâté, ayez toutefois la main leste. Terminez par un peu de poudre et le tour est joué.

Adaptez-vous à votre correction. Vous êtes myope comme une taupe? Les verres font paraître vos yeux plus petits qu’ils ne le sont en réalité. Pour qu’ils ne disparaissent pas dans leurs orbites, appliquez un crayon beige sur le bord des cils inférieurs. Chez les hypermétropes et les presbytes, c’est l’inverse: les lunettes ont tendance à grossir les yeux par effet d’optique. Pour éviter de ressembler à un hibou, appliquez un trait de khôl gris ou marron foncé qui les fera paraître plus petits.

Misez sur la lumière. Evitez de charger le maquillage afin de ne pas plomber le regard. Comme les lunettes projettent inévitablement une ombre sur le visage, l’idée est plutôt d’apporter de la lumière avec un fard nude sur toute la paupière mobile (la paupière mobile, c’est celle qui se ferme quand on cligne). Accentuez ensuite les reliefs de l’œil avec une teinte plus foncée sur le coin externe et intensifiez la ligne de vos cils grâce à un trait d’eye-liner et à un mascara recourbant. Un peu de gloss sur les lèvres et vous brillez!

*** Le conseil que personne n’osera vous donner: si vous vous fourrez systématiquement le crayon dans l’œil en dessinant votre trait de khôl, c’est le moment d’investir dans un miroir grossissant (ou d’enlever vos moufles).

Photo Adobe Stock/Fotolia